Le mot du Maire

Édito

Chères Chevrolines, chers Chevrolins,

Je tiens tout d’abord à vous remercier de votre confiance. C’est à la fois un honneur et une responsabilité d’être Maire, mais je sais pouvoir compter sur mon équipe et sur votre soutien renouvelé pour mener à bien ma fonction et les missions qui m’incombent.

Quand nous débutions à l’automne nos rencontres de campagne avec les habitants, qui pouvait imaginer que seule notre liste allait pouvoir se présenter aux suffrages des électrices et électeurs ? Qui pouvait imaginer la crise sanitaire, les annonces gouvernementales la veille du 1er tour, l’angoisse créée et l’abstention qui allait en découler dans tout le pays?

Ce dimanche 15 mars 2020, 1413 Chevrolines et Chevrolins sont venus malgré tout voter, 1226 glissaient dans l’urne le bulletin de notre équipe et tant de nos concitoyennes et concitoyens nous ont assuré, depuis, de leur confiance, en dépit de leur abstention forcée.

Il s’est passé en deux mois et demi un séisme avec le confinement de la population, et tout ce qui en a découlé. Durant cette période, la municipalité a entrepris de multiples démarches d’entraide et de veille pour les habitants, de soutien aux commerçants et aux entreprises… Il a fallu fermer les services publics, tout en préservant une attention quotidienne aux Chevrolins, puis gérer le déconfinement, la réouverture « sécurisée » des services et des écoles.

Je vous remercie toutes et tous, ainsi que nos agents communaux, les multiples bénévoles et acteurs de la commune, pour cet engagement et cette solidarité auprès de tous, et notamment des plus vulnérables. Merci à tous.

« La Chevrolière humaine, naturelle, dynamique » s’est révélée comme une évidence, telle une marque de fabrique à la fois de notre équipe, mais plus largement de notre commune.

« La Chevrolière humaine, naturelle, dynamique » est un fil rouge, débuté dès 2008 et que nous allons continuer de déployer durant cette mandature.

Il nous faudra être agileS et inventifS dans cette période instable qui s’ouvre.

Soyons clairvoyants, le confinement durant deux mois de notre économie va générer des fermetures d’entreprises et le chômage de nombreuses personnes. Avec la précarité qui en découle et la diminution de richesse, y compris pour les collectivités.

Nous avons connu les crises de 2008 et 2011. Celle à venir sera brutale et il nous faudra adapter nos décisions, nos services et nos projets pour que La Chevrolière et l’ensemble de nos concitoyens traversent cette période de manière la plus sereine possible.

Notre ville a de très beaux atouts, ses finances sont saines et elle peut compter sur un réseau d’acteurs économiques et associatifs engagés. Aussi, les Chevrolines et Chevrolins peuvent compter sur chacun de nous pour servir et agir avec dévouement, disponibilité et écoute.

Nous avons tout fait pour conserver à La Chevrolière son équilibre naturel, l’harmonie entre la vie rurale et un développement dynamique. Nous souhaitons continuer à protéger l’environnement et faire de notre cadre de vie un capital naturel unique pour toutes les générations. Ce sera l’axe prioritaire de la mandature.

Nous renforcerons toutes les actions rendant notre commune encore plus chaleureuse, avec une attention en direction des familles, des plus jeunes, de nos aînés et des plus fragiles. Créer des emplois et développer une vie sociale, sportive et culturelle riche, tels sont nos objectifs.

Animés de nos valeurs d’écoute, de proximité et de rassemblement, nous travaillons pour donner à La Chevrolière un avenir encore plus enthousiaste.

 

Johann BOBLIN