Travaux – Aménagements – Projets

Nouvel Hôtel de Ville

Descriptif

La maison commune date d’une époque où La Chevrolière comptait 2 000 âmes, contre 5 256 habitants aujourd’hui et probablement 6 000- 6 500 habitants dans 10 ans.
La mairie n’est plus aux normes : aucun des bureaux et aucune des salles ne sont accessibles. En particulier, la salle des mariages qui ne permet pas l’accès aux personnes à mobilité réduite.
Le manque d’espace de travail pour les agents est une réalité quotidienne, avec souvent 3 ou 4 agents dans des bureaux non prévus à cet effet.

Son lieu d’implantation a été débattu avec près de 5 scénarii possibles depuis 1990 :

  • garder l’emplacement actuel avec démolition ou agrandissement de la mairie actuelle
  • déplacement près du cabinet médical ou près de Villegaie ou déjà place du Verger, puis sur le site de l’ancienne laiterie, avant que ne soit définitivement retenue la place du Verger.nouvel hotel de ville la chevroliere

L’emplacement actuel de la mairie, n’a pas été retenu car sa réhabilitation aurait été tout aussi coûteuse pour un résultat hypothétique et son agrandissement se révélait inintéressant sur le plan fonctionnel et environnemental.
La place du Verger constitue une centralité reliée aux quartiers voisins et à la rue commerçante. Elle deviendra demain un grand espace de services, avec la future mairie et le pôle santé.

Démarrage des travaux : février 2016 pour une fin de travaux courant 2017.

IMPLANTATION

L’implantation Place du Verger de la nouvelle mairie constitue un « épicentre » urbain. Elle garantit son rôle de rotule urbaine en interaction JBA CHEVROLIERE SC5avec les commerces, les services, les écoles, le pôle santé, les équipements sportifs et culturels…
La nouvelle mairie va se poser sur une esplanade et permettre la capacité de celle-ci à rassembler. L’implantation de biais permet d’être en résonance avec l’environnement (maison Montfort et pôle santé, ruelles et cheminements piétions, jardins et habitations). Le bâtiment est composé de 2 parties. Le volume principal avec 1 étage (avec une possibilité d’extension) abrite l’ensemble des fonctions administratives et opérationnelles (accueil et bureaux des services) et un second bloc comprenant « la salle des mariages, la salle du conseil et la salle de réunion ». Cette partie pouvant être rendue indépendante grâce au hall qui se positionne comme l’axe central du projet avec une fermeture possible entre les deux pôles.

INTENTIONS ARCHITECTURALES

Le projet s’inscrit à la fois dans une relecture des codes architecturaux locaux et dans l’expression d’une modernité assumée, à travers un jeu de contraste opposant rusticité et sophistication :

  • pour le volume principal, la masse minérale est celle d’un béton terreux artisanal laissant voir les strates du coffrage, couleur pierre ocre/beige (couleur présente aux abords),
  • et sur le volume bas, la légèreté et la transparence du verre sérigraphié et de l’ossature aluminium.

INSERTIONS PAYSAGÈRES

La figure centrale en est une rivière sèche qui prend sa source sur le parvis de la Mairie et qui coule vers la Grand-Rue, à travers le porche ancien. Le jardin est un lieu d’observation planté d’arbres et, ponctué par de nombreux bancs. Les points de vue sont privilégiés, depuis la salle des mariages. La rivière sèche ménage une perspective vers le clocher de l’église. Un dialogue existe entre le jardin et le parvis. Le premier est un véritable lieu d’observation, où le végétal prédomine. Le second, à dominance minérale, multiplie les usages urbains.

Création de liaisons douces

La municipalité engage une nouvelle phase pour le développement du centre, après une première étape majeure, qui a permis la requalification de la Grand’Rue, l’aménagement de nouveaux locaux commerciaux, ainsi que la réalisation de la médiathèque et de l’Espace Culturel Le Grand Lieu.Au terme de 2 années d’études, cette seconde étape débouche sur une série de chantiers, qui vont être menés de front afin de réduire les gênes occasionnées.

  • la déconstruction de tous les bâtiments place du verger (garages, salles
    associatives, anciennes dépendances), à l’exception de la maison Montfort,
    sera menée début 2016 après le déménagement de toutes les associations.

Une réunion de concertation a eu lieu le 3 septembre dernier avec les associations
qui rejoindront les salles des modulaires, de l’actuelle mairie ou, pour
quelques-unes, l’ancien restaurant scolaire.
Déménagements des associations: mi-janvier 2016
Déconstruction des bâtiments : fin janvier 2016

  • la construction du nouvel Hôtel de ville devrait débuter en mars 2016.
    Fin des travaux : septembre 2017
    En parallèle, l’équipement pour les kinés et celui des autres professionnels de
    santé seront engagés pour constituer le pôle santé.
  • les aménagements extérieurs, comprenant de nouvelles liaisons vers le
    centre-ville et le futur quartier sur le site de l’ancienne Laiterie, débuteront
    en 2017.
    Fin des travaux : Fin 2017
  • la réhabilitation du bâtiment actuel de la mairie en maison des associations
    sera menée, essentiellement en régie, dès l’emménagement des
    services dans le nouvel Hôtel de ville.

Travaux pour la vie associative :

  • la construction de locaux de stockage associatif, libérant ainsi des bâtis voués à la déconstruction dans le cadre du futur quartier
    et de la place réaménagée du verger
    Echéance : fin décembre 2015
    Associations concernées : le Comité des fêtes, l’Amicale Laïque, les associations « Les 3 coups de scène » (théâtre) et « Les soirées
    cabarets » (spectacles)
  • la réhabilitation de 2 salles de 50 m2, situées dans le bâtiment actuel de la mairie, en cours pour accueillir des associations début 2016.
    Ce chantier a généré le déménagement de 5 services (9 agents).
    Echéance : fin décembre 2015
    Associations concernées : le club de Billard et SOS informatique

Nouvel Espace Jeunes

La construction d’un nouvel espace jeune est attenduevisuel espace jeunes
par la population, notamment des jeunes. Lieu de découverte,
d’échange et de convivialité, le nouvel Espace
Jeunes sera situé en bordure du Complexe sportif.
Le Cabinet d’architectes « 6ème rue » a été retenu parmi
les 10 offres reçus en mairie suite à l’appel à concurrence
lancé en avril dernier. »6ème rue » propose un projet contemporain, accueillant et
chaleureux de 200 m2 qui se compose d’un :
– Espace détente / cuisine de 56m2
– Espace jeux : de 48 m2
– 2 Ateliers de 27m2 et 20 m2
– Bureau de 18 m2
– D’un auvent pour stationnement du mini bus et d’un coin
sécurité pour stationnement des vélos et scooters.
Le montant de cette construction est de 350 000 eurosplan espace jeune
avec une aide du Conseil Départemental de 60 000 euros.
Les travaux devraient débutés en avril 2016.