Permettre aux comédiens et aux musiciens de préparer les spectacles de demain

L’impact de la crise sanitaire liée à la Covid dans le domaine de la culture ne signifie pas qu’il ne se passe plus rien. 

L’objectif de la ville de La Chevrolière est de poursuivre son soutien à la culture sous toutes ses formes.

«Si pour le moment Le Grand Lieu n’est pas ouvert au public, ce n’est pas pour autant qu’il n’y a plus d’activités. Bien au contraire, une saison, ça se prépare. Nous avons donc décidé de favoriser l’accès aux résidences d’artistes pour qu’ils puissent répéter, préparer les futurs spectacles dès que les salles pourront rouvrir», souligne Florence Berthelot, Adjointe à la Culture.

Ainsi, cette semaine la compagnie de Soizic Lebrat, composée de 3 violoncellistes et d’une danseuse, occupe le plateau de la salle culturelle pour répéter et peaufiner leur dernier spectacle «Bach to 3 D». Un spectacle qui sera présenté en mai ou juin au Grand Lieu si les conditions sanitaires le permettent. C’est un projet qui s’inscrit en partenariat avec Musique et Danse 44, dans le cadre du dispositif «Traverses». Celui-ci permet à une compagnie de Loire Atlantique d’obtenir une aide à la création et sur des temps de résidence.

+ d’infos EN CLIQUANT ICI