Edito du maire

 

Au nom du Conseil municipal et en mon nom, je vous
adresse à toutes et tous des vœux chaleureux de
bonne et heureuse année. Que 2017 vous apporte
bonheur, chaleur humaine et sérénité dans votre vie.
Que cette nouvelle année conforte le bien vivre à La
Chevrolière et la douceur de vie qui y règne.


2017 sera pour notre commune une année riche en événements. Je pense bien sûr à la réception
du nouvel Espace Jeunes, du futur Hôtel de ville mais aussi aux réfections de voirie, aux villages, aux
quartiers de Beausoleil, de la Laiterie, au pôle santé et à l’évolution de certains services municipaux.

Mais, c’est le développement durable qui sera au cœur de notre action en 2017, avec une démarche
environnementale tracée dans notre Agenda 21 et une opération pour les générations actuelles et
futures, la réalisation de la Coulée verte.

Deux engagements pris devant vous en 2014 et tenus dès 2017, deux engagements immatériels, mais ô
combien marquant pour l’avenir de La Chevrolière. Continuer d’avancer et de se développer, mais de
manière soutenable et respectueuse de nos ressources, telle est la philosophie de l’Agenda 21 qui sera soumis
au Conseil municipal de février prochain. Cette démarche signe la volonté de l’équipe municipale d’agir
en responsabilité.

En effet, la protection de la nature et le respect de l’environnement ne sont pas la « spécialité » de
quelques-uns, ils doivent être avant tout une ambition partagée, portée sans dogme, ni esprit partisan,
mais au contraire avec la volonté de sensibiliser et de fédérer tous les acteurs locaux.
En procédant ainsi, la municipalité souhaite faire rimer au plan local développement et préservation
des ressources pour les générations futures. A notre échelle, et loin des postures partisanes observées au
plan national, avec pragmatisme et ouverture, nous vous présenterons au printemps cette feuille de route,
travaillée en concertation avec les Chevrolins, et dont nous mènerons les premières actions dès 2017.

Bien que l’équipe municipale mène d’importants investissements, elle le fait avec l’exigence de ne
pas augmenter au terme du mandat la dette de la commune, et de maîtriser la dépense publique et
la fiscalité. Ainsi, pour la 7 ème année depuis 2008, je proposerai au Conseil municipal de ne pas augmenter
les taux d’impôt de la commune.

Ne pas transmettre plus de dettes et plus de charges à nos enfants et petits-enfants devrait être un esprit
de responsabilité que chaque dirigeant se devrait de respecter dans ses fonctions, c’est aussi cela le
développement durable : ne pas compromettre le développement des générations futures !
Soyez assurés de notre engagement, bonne et heureuse année 2017 à toutes et tous !

Johann BOBLIN, Maire, Président de la Communauté de Communes de Grand Lieu