La ville et son histoire
Tourisme

champs-128Etymologie

Il est impossible de définir avec précision et certitude l'étymologie du nom de la CHEVROLIERE, mais nous pensons que celui-ci provient de la déformation du nom de la CHAROLLIERE et du mot « Capriolaria » nom d'un village possédant des élevages de chèvres.

D’après une carte de la Bretagne, de la fin du 17ème siècle, (conservée au musé d’art Breton du château de Nantes), La CHAROLLIERE se situait à l’emplacement géographique actuel de la CHEVROLIERE et correspondait à la Croisée de deux chemins.

Une « CHARREAU » était un passage de char ou un chemin en langue du Pays de Retz . Il est vraisemblable que c’est ce croisement de deux « charreaux » qui donna cette appellation à la CHAROLLIERE.

 

Histoire

Le peuplement du bassin de Grand-Lieu est très ancien. Il est dû à la présence du lac qui attira bien vite un groupe de pêcheurs à Passay et qui, par l'Acheneau, offrait un moyen de communication avec les centres riverains de la Loire. De nombreux vestiges trouvés dans la région témoignent de l'ancienneté de ce peuplement. Il en est de même de la forme de certains villages de la commune, situés sur les hauteurs, à l'abri des crues du lac.

lac-9782L'influence du lac était telle que le premier centre paroissial fut Passay avant d'être déplacé à la Chevrolière ( 13ème siècle) qui avait une position plus centrale entre Nantes et l'arrière pays.

Les voies de communication eurent une influence très grande : partant de Nantes, avec un important carrefour à Viais, bâti sur des ruines d’hostellerie, de nombreuses voies romaines descendaient vers la Vendée. L’une d’entre elles passait aux Huguetières.

Non loin là, « la Freudière » et le lieu-dit « Tournebride » semblent confirmer l’hypothèse de l’existence d’un ancien poste de relais sur une voie très fréquentée.

Durant la révolution, la région fut très troublée, elle dépendait du « district de Machecoul » constituant le cœur du Pays de Retz, une partie de la Vendée Militaire. Pendant cette période révolutionnaire les combats dans la région furent très acharnés, heureusement à partir du 19ème siècle l’histoire se calma et la commune pu enfin se remettre au travail et prospérer afin de rendre une vie plus heureuse aux habitants de la Chevrolière.

On évoquera cependant encore à nouveau « les Huguetières » pendant la seconde guerre mondiale où les maquisards participèrent activement à la résistance dans le Pays de Retz. Un monument édifié sur le site de Chantemerle est dédié à leur mémoire.

 

Traduction en anglais

 

The city and its history

 Etymology

It is impossible to define with certainty and accuracy the origin of the name of la Chevrolière, but we think it comes from the deformation of the name la CHAROLLIERE and of the word "Capriolaria" name given to villages where goats were bred.

According to a map of Brittany, dated from the end of the 17th century (kept in the Breton Art Museum of Nantes Castle), The CHAROLLIERE was situated at the current location of la Chevrolière and corresponded to the crossroad of two paths.

A "CHARREAU" was a track for carts or a country road in the language of le Pays de Retz. The intersection of these two "charreaux" is probably at the origin of the designation la CHAROLLIERE.

 

History

The populating of the basin of Grand-Lieu is very old. It is due to the presence of the lake which quickly attracted a group of fishermen in Passay and which, via the Acheneau, offered a means of communication with the cities bordering the Loire. The numerous relics found in the region show the antiquity of the populating, just as the shape of some villages located in the upper parts of the town, safe from the floods of the lake.

The influence of the lake was such that the first parish centre was Passay before being moved to la Chevrolière (13th century) which had a more central position between Nantes and the hinterland.
Ways of communication had a great influence: many Roman ways departing from Nantes, with a major crossroads in Viais (built on the ruins of a hostelry), went down to Vendée. One of them crossed les Huguetières.

Not far from there, "la Freudière" and the place name "Tournebride" seem to confirm the hypothesis that there used to be a relay station on a very busy road.

The revolution was a very turbulent period for the region which was attached to the district of Machecoul, the heart of the Pays de Retz, a part of the military Vendée. During that revolutionary period fighting in the region was very fierce. Fortunately from the 19th century history calmed down and the town could finally get back to work and thrive in order to make the inhabitants' life happier.

However, "Les Huguetières" resurfaced during the Second World War when the members of the Resistance actively participated in the movement in le Pays de Retz. A monument erected on the site of Chantemerle is dedicated to their memory.

 

 
permanencesboite à idéesla ville et son histoireCommunauté de communessituation la ChevrolièrePlan de la ville