Communiqué

Communiqué de Presse du Maire

Suite au tract diffusé par l’opposition, la municipalité apporte les précisions manquantes.

Concernant le prix de vente des parcelles destinées au pôle Santé, la commune a l’obligation de ne vendre ses biens au minimum qu’au prix fixé par le service des domaines de l’Etat. A deux reprises (en 2011 et 2016), celui-ci a fixé à 198 euros le m2 le prix des parcelles situées en plein cœur de ville.

Pour rappel, la commune ne cède que l’emprise bâtie et finance tous les aménagements publics extérieurs.

Quant à la cession pour la crèche, celle-ci devait s’installer initialement sur une parcelle de la zone du Bois Fleuri, au prix de 22 euros le m2. En raison du dramatique incendie des bâtiments de Renovembal, un nouveau lieu d’implantation a été recherché. Ainsi, il a été vendu par la SELA 1690 m2 de foncier non viabilisé sur Beausoleil, au prix de 13,72 euros le m2 (soit le prix initial de 22 euros moins le coût de l’assainissement à financer par la crèche).

Pour rappel, cette parcelle devait être rétrocédée à la commune en espaces verts. La municipalité tient également à préciser que cet investissement aura été intégralement financé par l’entreprise Armor et qu’il s’agit d’un équipement d’intérêt général qui assure une mission de service public pour de nombreuses familles et salariés de La Chevrolière.